BOURSE DE STOCKAGE 1er réseau marocain de stockage

Superficie totale des entrepôts référencés : 0 m²

  • Suivez nous sur
  • Bourse Logistique
  • Bourse Logistique
Accueil > Actualite > Le Maroc s'offre un plan quinquennal ambitieux pour développer ses ports
Le Maroc s'offre un plan quinquennal ambitieux pour développer ses ports
usinenouvelle.com - 09/01/2014

Vue globale du port d'Agadirt
Vue globale du port d'Agadirt
© ANP>>

 

L'Agence national des ports (ANP) du Maroc a prévu une enveloppe d'investissement de 6,3 milliards de dirhams sur la période 2014-2018 dont près du tiers pour la seule année 2014. Un programme s'inspirant des préconisations de la stratégie portuaire 2030 du royaume.

 

Lors de la session du 23 décembre, tenue au siège du Département de l’équipement, du transport et de la logistique à Casablanca, le Conseil d’administration de l’Agence nationale des ports (ANP), sous la présidence du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah, s'est penché sur l'offre portuaire du Maroc. Voir ci-dessous le document complet sur la stratégie portuaire du Maroc à l'horizon 2030.

En présentant les grandes lignes du rapport, la directrice générale de l’ANP, Nadia Laraki a déclaré que l'Agence prévoit de lancer une série de grands projets structurants d'un montant de 6,3 milliards de dirhams (562 millions d'euros) dont 1,8 milliards de dirhams (160 millions d'euros) au seul titre de l'année 2014. 

Plusieurs projets ont été retenus dont principalement ceux concernant le nouveau chantier naval du port de Casablanca, la réalisation d’une nouvelle zone de plaisance au port d’Al Hoceima au nord-est, et le confortement des quais aux ports de Safi sur le littoral atlantique et Agadir au sud-ouest du pays.

L’ANP confortera également les projets d’infrastructures démarrés comme l’épi d’arrêt de sable au port de Sidi Ifni au bord de l'océan Atlantique, l’extension de la desserte nord du port de Casablanca, l’extension du quai nord du port d’Agadir et le confortement des ouvrages de protection dans différents ports.

Ainsi, dans le domaine de la régulation des activités, il est prévu dès 2014 de continuer notamment les chantiers entamés dans les ports d’Agadir et de Nador et le processus de mise en concession de projets portuaires comme le terminal pétrolier n° 9 du port de Jorf Lasfar.

Selon Nadia Laraki, l’activité des ports gérés par l’ANP sera au titre de l’année 2014 en hausse de 4,5% avec un trafic d’environ 73,7 millions de tonnes. Ces prévisions tiennent compte de 6,7% de croissance des ventes à l’étranger des phosphates bruts et de 5,2% de celle des importations du charbon et du coke.

Les indicateurs financiers de l’ANP prévoient en 2014 selon la directrice générale de l’ANP une croissance  de 4,3% du chiffre d’affaires représentant 1,3 milliards de dirhams (116 millions d'euros) pour une valeur ajoutée de 737,1 millions de dirhams en hausse de 5,1%.

Voici par ailleurs une revue des projets retenus au niveau des principaux ports

PORT DE CASABLANCA
Construction du terminal TC3 pour, entre autre, décongestionner les terminaux existants et recevoir des navires de capacité de 5000 EVP (équivalent vingt pieds) afin de faire face à la croissance du trafic. Parmi les travaux à réaliser figure la construction d’un mur de quai en caissons, l'extension de la desserte Nord, les remblaiements hydrauliques et terrestres, le chargement des matériaux sur chalands et des déchargements en mer dans un rayon dépassant 3 miles nautiques autour du port.

PORT DE MOHAMMEDIA
Ce port est dédié au trafic énergétique et chimique à proximité de la raffinerie Samir et des industries de transformation. Les travaux permettront la réception des tankers dont la longueur est comprise entre 140 et 180 m, la réduction de la vulnérabilité des systèmes d’accostage au poste A et d’amarrage aux postes A & B du terminal pétrolier, ainsi que l’amélioration de la sécurité des navires accostant au poste A. Il est également prévu la construction et la dépose de ducs d’Albe d’accostage et d’amarrage.

PORT DE JORF LASFAR
Ce port est tourné vers les phosphates, la sidérurgie et l’énergie. Le trafic global du port pourra atteindre 54 millions de tonnes à l’horizon 2030. Pour satisfaire les besoins de l’Office chérifien des phosphates (OCP) et de l'Office national d'électricité/Jorf Lasfar Energy Company (ONE/JLEC) en nouveaux quais d’accostage, il est notamment prévu la construction de nouveaux linéaires de quai, l'approfondissement des quais existants et l'extension de la digue principale.

PORT DE SIDI IFNI
Il est prévu au niveau de ce port voué à la pêche artisanale et industrielle, la réalisation d’un épi d’arrêt de sable, le confortement des ouvrages de protection, le dragage massif pour faciliter l’accès au port et la sécurisation de la navigation dans le chenal d’accès. A cet effet, parmi les travaux attendus figure entre autres la fabrication et la gestion de tétrapodes de la digue existante visant à la protection de la houle et des vagues et la mise en place d’enrochements.

COMPLEXE PORTUAIRE DE KENITRA MEHDIA
L’Agence nationale des ports mène au niveau de ce complexe des études visant à le repositionner. Parmi les objectifs fixés figure la mise à niveau des ouvrages de protection comme le dragage des matériaux, la mise en place des enrochements, la construction d’une dalle de circulation et le confortement des talus effondrés.

 

Nasser Djama

 

http://www.usinenouvelle.com/article/le-maroc-s-offre-un-plan-quinquennal-ambitieux-pour-developper-ses-ports.N230708?xtor=RSS-3


Retour aux actualités
Bourse Logistique
Bourse Logistique
Derniers Entrepôts
Nos partenaires
  • business - entrepôt maroc
  • lord - entrepôt maroc
  • plumag - entrepôt maroc
  • soft - entrepôt maroc
  • La voie express - entrepôt maroc
  • Logicold - entrepôt maroc
  • RAFC - entrepôt maroc
  • Ipsen Logistics - entrepôt maroc
  • Scopp Solution - entrepôt maroc
  • ALHAMBRA - entrepôt maroc
  • SNTL IMMO - entrepôt maroc
  • SNTL - entrepôt maroc
  • CARRE IMMOBILIER - entrepôt maroc
  • MARBAR - entrepôt maroc
  • 2SL - entrepôt maroc